Les Enfants d'Evernight, tome 1 : De l'autre côté de la Nuit.

Cliquez pour agrandir l'image



Auteur : Mel Andoryss
Editeur : Castelmore
Parution : Janvier 2014
Pages : 320


RESUME :

Pour échapper à la pension, Camille fait un vœu la veille de son treizième anniversaire, avant de s'endormir : ne plus jamais se réveiller.
Lorsqu'elle rouvre les yeux, elle découvre que son souhait s'est réalisé. La voici à Evernight, le monde des rêves. Perdue dans cet univers étrange, elle rencontre le Marchand de Sable. Malgré le soutien que lui apporte le jeune homme, Camille comprend qu'elle n'est pas la bienvenue : aucun humain n'est toléré à Evernight !

CHRONIQUE :

Je ne le cacherai pas, ce livre fut une énorme déception pour moi.
Même en sachant qu'il s'agit d'un livre jeunesse et ne m'attendant donc pas à quelque chose d'hyper complexe, j'ai été prise d'un désarroi total. entre complexe et vide, il y a tout de même un juste milieu, même pour la jeunesse...

Camille a treize ans. C'est une petite fille comme les autres si ce n'est qu'elle est orpheline de mère. Sage et obéissante, elle va pourtant être bouleversée par l'idée de son précepteur et de son père : l'envoyer en pension. C'est ainsi que, la veille de son treizième anniversaire, la jeune fille fera le voeu de ne jamais se réveiller.

Malheureusement pour elle, elle verra son voeu se réaliser puisqu'elle atterrira dans le monde des rêves : Evernight. Mais Evernight n'accepte pas les humains. Seuls trois d'entre eux sont admis : Maximilien, Le Marchand de Sable, qui produit de l'énergie pour ce monde à partir des rêves, North, le Vendeur de Nuit qui fait la même chose à partir des cauchemars, et Mathias, Le Maître du Temps.

"Tu es à Evernight, de l'autre côté de la nuit! Et la première des règles de ce monde, gamine, c'est que les humains n'ont pas le droit de s'y réveiller!"

Tombée sur les nuages de Maximilien, celui-ci l'aidera à partir pour la bibliothèque, où le Rat responsable devrait pouvoir l'aider à rentrer chez elle. Il faut avouer que c'est plus la flemme de remplir des papiers administratifs que la réelle envie d'aider la pauvre Camille qui motive le jeune homme.

Mais Camille sera recherchée par MacClaw, Chef de l'Ordre et tigre de trois mètres à la fourrure argentée, et devra s'enfuir, aidée par un mystérieux voleur.

Fondamentalement, au début, j'ai été séduite par cette histoire aux allures de conte. Le monde d'Evernight est bien trouvé et les personnages-animaux sont originaux. Malheureusement ni les protagonistes, ni l'histoire ne sont fouillés. Maximilien, Camille ou Mac Claw, aucun ne se rend particulièrement attachant, Camille étant juste la pauvre petite fille perdue que l'on doit plaindre.

"La jeune fille se redressa davantage, hésitant entre l'émerveillement et la crainte, mais dans son esprit d'enfant le premier ne tarda pas à l'emporter haut la main. [...] Que ce monde soit inquiétant ou non, il restait extraordinaire."

Et puis le scénario est vraiment léger, le peu d'action présente vite abrégée, le dénouement vite expédié. D'autant que la fin de ce premier tome n'offre aucune réponse aux peu de questions que l'on se pose.

Personnellement je ne lirai pas la suite.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Facebook Partager sur Twitter


Site web créé avec Lauyan TOWebDernière mise à jour : dimanche 28 décembre 2014