Mercy Thompson, tome 1 : L'Appel de la Lune.




Auteur : Patricia Briggs
Editeur : Milady, collection Bit-Lit
Parution : Novembre 2008
Pages : 386


RESUME :

« Les loups-garous peuvent être dangereux si vous vous mettez en travers de leur chemin. Ils ont un talent extraordinaire pour dissimuler leur véritable nature aux yeux des humains. Mais moi, je ne suis pas tout à fait humaine. »

En effet, Mercy Thompson n'est pas une fille des plus banales.
Mécanicienne dans le Montana, c'est une dure à cuire qui n'hésite pas à mettre les mains dans le cambouis et à sortir les griffes quand le danger frappe à sa porte.
Mais ce n'est pas tout : son voisin très sexy est le chef de meute d'une bande de loups-garous, le minibus qu'elle bricole en ce moment appartient à un vampire, et la vieille dame très digne qui lui rend visite vient jeter des sorts sur son garage.
Au cœur de ce monde des créatures de la nuit, Mercy se trouve mêlée à une délicate affaire de meurtre et d'enlèvement…

CHRONIQUE :

Voici le premier texte de Patricia Briggs que je lis. D'un point de vue écriture, rien à dire. Directe, belle et fluide, on se laisse vite emmener par les mots au coeur de l'histoire.

Mercy est mécanicienne dans le Montana. Certes. Mais rajouté à cela, elle fait partie des êtres surnaturels.
Nous voici plongés dans une saga où vampires et loups-garous côtoient sorcières et autres faes. Rien d'inédit.
Ce que j'ai aimé en revanche, c'est la façon dont Patricia Briggs nous explique sa cosmogonie. En effet, les loups-garous et autres faes de l'Ancien Monde, trop chassés par une église puissante, vont migrer vers le Nouveau Monde afin d'y trouver la tranquillité. Et pour ce faire, ils n'hésiteront pas à massacrer les êtres surnaturels autochtones. Les êtres comme Mercy. C'est pourquoi cette dernière, Changeuse (sa forme animale, ce n'est pas un suspense, est le coyote) ne connaît personne de sa race. Mais le fait est que Mercy n'a pas forcément conscience, au moins dans un premier temps, de cet état de fait...

Un jour comme les autres où elle bossait, Mercy va recueillir chez elle un jeune loup sans meute. Oui, de par sa nature, les sens de Mercy sont plus aiguisés, elle a donc senti le loup en Mac, ce jeune homme perdu. Elle sait qu'elle devrait prévenir Adam, l'alpha de la meute locale et accessoirement son voisin, mais après tout, elle n'appartient pas à son clan et n'a pas de comptes à lui rendre. Oui, Mercy est du genre un peu têtue. Grand coeur, mais têtue.

Son personnage est agréable, pas trop poussé dans un sens ou dans un autre. Ce n'est pas wonderwoman, mais ce n'est pas non plus une petite chose chétive. Elle est têtue, drôle, avec un peu de caractère. Attachante, c'est un personnage qu'il me plaira de suivre dans d'autres tomes.
Les loups-garous aussi sont développés dans cette saga, et le loup de chacun a beaucoup d'influence sur les comportements et actions (un peu machos sur les bords, territoriaux et respectueux de la hiérarchie entre autres...). De plus j'apprécie l'existence d'une sorte de chef suprême des clans, un chef spirituel qui a pour fonction de réfléchir ^^ et assurer la paix et l'harmonie entre les loups (ce qui change des trop souvent présentes bêbêtes guerres entre meutes).
L'essaim Vampire du coin a lui aussi son histoire.... Ce qui n'empêche pas Stefan d'être un très bon ami de Mercy.
Et il y a aussi les humains, au courant de l'existence de certains êtres surnaturels (les être mineurs), mais pas forcément des autres...

Bref j'ai apprécié l'univers créé par l'auteure, on s'y plonge avec plaisir, il n'est pas inédit, mais bien ficelé et cohérent.

Mais l'arrivée de Mac dans la vie de Mercy va marquer le début des emmerdes pour cette même vie : attaque du jeune homme au garage, son cadavre finira déposé au pas de sa porte. Quant à son voisin, on ne lui aura pas voulu que du bien, et la jeune Jesse qui disparaît...
Cette fois, trop c'est trop, Mercy va se mêler de tout cela...

Même si ce premier tome est un tome d'introduction, qui a pour visée première de nous présenter les principaux personnages et l'univers, l'auteure n'a pas choisi la facilité. En effet, elle nous mélange quelques bons ingrédients afin de nous monter une intrigue qui tient la route, et je dois dire que je me suis fais mener en bateau jusqu'à la fin.

Pour un réel moment de plaisir, plein d'action et mâtiné d'humour, la saga de Mercy Thompson semble bien partie pour être idéale.



Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Facebook Partager sur Twitter


Site web créé avec Lauyan TOWebDernière mise à jour : dimanche 28 décembre 2014