De Fièvre et de Sang.

Cliquez pour agrandir l'image



Auteur : Sire Cédric
Editeur : Le Pré aux Clercs
Parution : Mars 2010
Pages : 456


RESUME :

Lauréat du Prix CinéCinéma Frissons 2011, le nouveau prix littéraire qui élit le meilleur thriller français de l'année. Prix Polar de Cognac 2010. Entre cauchemar et réalité, la course folle de deux traqueurs de démons. Un thriller oppressant qui vous entraîne au-delà de la raison.

Une jeune fille se réveille entièrement nue et entravée sur un matelas couvert de sang. Elle sait qu'elle va mourir, toute tentative de fuite semble inutile. La douleur n'est rien en comparaison de la peur panique qui s'est emparée d'elle...

Le commandant Vauvert mène l'enquête en compagnie d'une profileuse albinos, Eva Svärta. Personnage excentrique et hors-norme, Eva a un véritable sixème sens qui fait d'elle une redoutable traqueuse de l'ombre. Ensemble, ils vont tenter de remonter la piste d'un tueur en série qu'ils croyaient mort et qui a pour habitude de vider entièrement ses victimes de leur sang. S'agit-il d'une réincarnation, d'un spectre, d'un homme, d'une femme, d'une créature d'un autre monde ?
Suspense, angoisse, horreur, sensations étranges, crise de démence, folie meurtrière, rite satanique... Un thriller oppressant qui entraîne ses lecteurs au-delà de la raison.

CHRONIQUE :

Ma note : 10/5 c'est possible??

Comment classer ce roman… Il est juste inclassable ! on pourrait le qualifier de thriller fantastique, mais il est tellement plus riche que cela semble presque réducteur...

De fièvre et de sang est une vraie tuerie, dans tous les sens du terme.

Il est mon premier livre de Sire Cédric, dédicacé de surcroît par cet auteur aussi talentueux que sympathique et enthousiaste. Sa joie de vivre communicative est bien loin de l'angoisse dans laquelle sa plume va vous plonger…

Le premier chapitre nous met directement dans l'ambiance, à travers les yeux d'une jeune femme, Eloïse, séquestrée par deux tueurs en série. Dès les premières lignes, l'impuissance de cette dernière et son acceptation de la fatalité vous nouent les entrailles… La jeune fille sait qu'elle n'est pas la première. Elle voit le sang… Elle connaît son sort.

Pour mener l'enquête, le commandant Vauvert est accompagné d'une profileuse aussi étrange qu'efficace, Eva Svärta. Les deux personnages n'ont pas froid aux yeux et le duo de choc n'a que peu de respect pour la « procédure ». Eva, si maîtresse d'elle-même, au tempérament de fer et à la réplique facile, cache pourtant une blessure, un trouble profond, une plaie béante, refoulée tant que possible... Des flash-back savamment disséminés au cours de la lecture nous permettent d'apprendre le passé de la trentenaire et de comprendre sa personnalité, sa façon de fonctionner… Ce personnage à lui seul est d'une réussite magistrale. En effet, souvent travaillés en fantastique, je trouve personnellement que les personnages le sont beaucoup moins souvent dans les thrillers… Mais ici, Svärta est étonnamment attachante. Quant à Vauvert et Leroy (autre flic), aux personnalités différentes mais à la complicité vite acquise, ils savent eux aussi imposer leur place dans ce roman.

Mais l'enquête les menant sur les traces des deux tueurs en série, pourtant bouclée, est-elle vraiment finie ? Entre violence, angoisse, horreur et torture, nos flics nous emmènent dans une enquête étrange, au-delà de la raison, aux frontières de la folie, et surtout, du surnaturel. Une histoire sous tension, une course contre la montre. Et un auteur très bien documenté.

L'écriture de Sire Cédric nous projette directement au coeur de l'action, avec cette ambiance angoissante et ce sentiment d'urgence. Il faut parfois savoir bien nouer ses tripes à notre ventre avant d'aborder certaines scènes, décrites avec un tel talent qu'on en respirerait presque l'odeur du sang… Les  chapitres, courts, ne nous laissent pas de répit et on ne peut s'empêcher de les enchaîner, avides de connaître la suite, pris par ce dynamisme. Aucune longueur, aucune lourdeur, ce livre est un page-turner ! (Désolée pour les rimes stupides, elles sont involontaires lol !).

Et, oui, je ne vous cacherai pas qu'il y a des scènes de torture et de tuerie dans ce livre, mais, encore une fois, le talent ne laisse pas tomber notre auteur qui sait doser ses descriptions, rendant les scènes angoissantes certes, mais évitant le gore gratuit. De plus, le fait de changer le temps de narration et de passer au présent lors de ces scènes (vous comprendrez en lisant) est une tournure magnifique pour nous projeter directement aux côtés des victimes et nous faire ressentir leur propre terreur.

Lorsque mythes et légendes se mélangent à la réalité, les frontières se délitent…

Conclusion : Laissez vous subjuguer par ce roman, aussi addictif qu'excellent!


PS : mention spéciale pour Moonspell… (comprendra qui lira).
Partager sur Facebook Partager sur Twitter


Site web créé avec Lauyan TOWebDernière mise à jour : dimanche 28 décembre 2014