Désolation, le Dernier Vampire.

Cliquez pour agrandir l'image



Auteur : Jean Vigne
Editeur : Editions du Petit Caveau
Parution : Août 2012
Pages : 248




RESUME :

Question choix malvenus, j'en connais un rayon.

Je pourrais vous parler de ce caillou tombé sur terre en juin 2067, et qui éradiqua une bonne partie de l'humanité.

Plutôt une bonne chose…

Je pourrais vous raconter mon aventure avec Laurence, une vampire rousse dont la beauté n'égale que la cruauté.

Pas mal…

Et pourquoi pas de Solange Lemère, biochimiste et initiatrice d'une hérésie : l'immortalité pour l'Homme…

Là, ça se gâte…

Et que dire de l'extinction de mes sœurs et frères vampires, empoisonnés par l'invention de Solange…

De quoi me mettre les nerfs.
De quoi me mettre en chasse.
De quoi me retrouver dans une belle merde.

Question choix malvenus, j'en connais un rayon… et ce n'est qu'un début.


CHRONIQUE :

ma note 3/5

Edité aux éditions du petit  caveau, désolation se pare d'une couverture qui vaut le coup d'oeil. En revanche et comme quasi à chaque fois avec cette maison d'édition, je n'accroche pas du tout la typographie. Je vous en supplie, améliorez votre police d'écriture !!

Bon trêve de détails, parlons du contenu...

Ah! le moins que l'on puisse dire c'est que l'on ne rencontre pas ce genre d'histoire partout !! Mélanger une sorte de science-fiction dystopique aux vampires était, à mon sens, un sacré pari. Pari tenu puisque l'ensemble donne un roman fourni, original et cohérent.

En ce qui concerne la plume, je la trouve belle, poétique... séduisante, les phrases se laissent lire sans heurts, les mots s'enchaînent.

Très vite vous ferez le tour des dernières décennies de la fin du monde, vous apprendrez à connaître Marie, l'astrologue qui prédira malgré elle le malheur, puis sa fille Solène, et enfin Solange, "sauveuse" de l'humanité, mais cataclysme bien malgré elle des vampires. N'oublions pas sa fille, la sulfureuse Virginie. Enfin, vos pas quitteront cette histoire en accompagnant ceux de la petite Aurore, la dernière de la famille.
Dis comme cela, ça peut paraître long.... 4 à 5 générations de femmes... Et bien non, car l'auteur sait nous dépeindre le résumé de leurs vies avec brio et nous atteignons le présent de l'histoire ni en manque d'informations ni gavés comme des oies.

Les chapitres sont découpés par dates et permettent donc de s'y retrouver sans aucun problème et cela est fort appréciable. De plus, en fonction des protagonistes, ils sont écrits a la 1° ou a la 3° personne... La 1° personne étant laissée à notre héros... ou anti-héros ou survivant devrais-je dire... Jean. Jean nous suit tout au long de l'histoire, Jean suit toutes ces générations de femmes et pour cause, Jean est immortel, Jean est un vampire...

Mais lorsque Solange trouvera le moyen de sauver l'humanité, elle fera aussi périr tous les vampires. Les humains devenus toxiques, l'alimentation se fait rare, et Jean n'aura de cesse de se venger... Bien que ses pas ne le mènerons pas toujours là où il le pensait...

Je vous invite à découvrir ce petit livre sympathique et original , qui se lit vite et bien et nous sort des sentiers battus avec beaucoup d'humour.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter


Site web créé avec Lauyan TOWebDernière mise à jour : dimanche 28 décembre 2014