Pamphlet contre un Vampire...

Cliquez pour agrandir l'image


Auteur : Sophie Jomain
Editeur : Rebelle Editions
Parution : Décembre 2011
Pages : 360


RESUME :

"S'il y a bien un truc qui m'agace, ce sont les romans à l'eau de rose sauce vampire. Mais qu'ont-elles, à la fin, ces amoureuses de Dracula d'opérette ? Ça ne tourne vraiment pas rond chez elles et ça commence à bien faire ; il est grand temps de rétablir la vérité : les vampires n'existent pas. Comment ça, « et s'ils existent ? » ? Eh bien, s'ils existent, je vais m'occuper de leur refaire le portrait, ça changera ! Je vais jeter sur mon blog un pamphlet ; un pamphlet contre les vampires. Et si, par le plus grand des hasards, un certain Hugo Rivoire – un garçon aussi mignon qu'effrayant – décide de me faire fermer mon clapet, il trouvera à qui parler ! Parfaitement ! Sauf que mon petit doigt me dit que je risque de le regretter…"

CHRONIQUE :

Ma note : 4/5

Voilà un livre frais et humoristique, lecture idéale lorsque l'on cherche une lecture "détente".

Satine, 17 ans, lycéenne ordinaire entrant en terminale.
Carla, meilleure amie de Satine, même âge, même punition : le bac à passer.

La vogue Twilight est en cours, et Carla, complètement accro de ces histoires (et autres romances vampiriques) va tomber en dépression à la fin de la lecture de ses romans fétiches. Bref, comme une enfant, elle ne veut pas se sortir de son monde irréel, veut croire aux vampires et à une romance extraordinaire avec l'un d'eux. Comme vous le voyez l'élément déclencheur de l'histoire donne le ton du livre : parodie, humour et farfelu ! (pourtant mon petit doigt me dit qu'elle frôle parfois la vérité concernant les jeunes filles accros de ces histoires à l'eau de rose lol ).

Satine, trouvant toute cette vogue stupide, décide de mettre son temps libre à profit (elle s'est cassé la jambe pendant les grandes vacances) pour essayer de "guérir" son amie des vampires. Elle se met alors à la rédaction d'un blog intitulé "pamphlet contre les vampires" où elle nous rétablie la vérité sur ces créatures.

Ce à quoi Satine ne s'attendait pas, en revanche, ce fut au succès de son blog. Entre ceux qui la soutiennent et ceux qui la haïssent, les grandes vacances vont vite passer. Devenue très populaire (ou inversement) dans son lycée à la rentrée, elle va devoir faire face aux représailles des midinettes en mal de vampires... Casier vandalisé tous les jours, persiflages dans ses oreilles... Pas grave, Satine, bagarreuse dans l'âme, s'en amuse beaucoup.

Jusqu'à ce que... jusqu'à ce qu'elle se dise qu'elle avait peut-être tord de se moquer des vampires comme cela. De faits étranges en rencontres particulières, une question s'insinue insidieusement dans l'esprit de Satine. Et si les vampires existaient vraiment? Si c'est le cas... elle va être dans la mouise.

Ici le mythe du vampire est assez classique et simple, si ce n'est que ceux-ci ne sont pas de preux chevaliers. Fini le code du vampire charmant et parfait, bonjour au vampire tête de lard et impulsif.
Satine quant à elle, est assez typique des personnages de romans young adult puisqu'elle ne manquera pas de tomber  pantoise devant le vampire de son coeur. A la différence près, qu'elle a l'intelligence de se dire qu'elle est stupide et pathétique.
Dans ce roman personne n'est parfait, et ça fait du bien. Les dialogues qui en résultent sont très amusants, même si parfois légèrement tirés par les cheveux. Mais qu'à cela ne tienne, nous sommes ici pour nous détendre.
Les personnages sont attachants, que ce soit Satine et Carla où le mystérieux et suffisant Hugo. Ce point essentiel à mes yeux est donc une réussite et nous permet d'avoir envie de les suivre au long de l'histoire.

Bref vous l'aurez compris, une lecture sans grande prétention littéraire, mais fraîche et divertissante à souhait. L'écriture de l'auteure est très fluide, dans un style familier représentatif d'une jeune fille de 17 ans. Très agréable à lire, l'intrigue n'est pourtant pas vraiment poussée et les surprises ne sont pas monnaie courant. On devine aisément ce qu'il va se passer. Le but de ce roman n'est clairement pas le suspens mais l'humour. et de ce point de vue là, c'est très réussi.

Attention, ce livre n'est pas un anti-Twilight. Vous ne trouverez pas d'action incessante et de vampires sanguinaires!! Bien que la fin du roman s'accélère et que les événements s'enchaînent vite, les vampires restent dans l'ensemble des personnages avec une certaine morale (et un point de vue différent du nôtre ).

Bref un lecture fraîche et facile, bien ficelée, un bon moment de détente et de rire que je conseille à un large public.

Note : le Blog de Satine se retrouve pour de bon sur la toile, à l'adresse indiquée sur la couverture.



Partager sur Facebook Partager sur Twitter


Site web créé avec Lauyan TOWebDernière mise à jour : dimanche 28 décembre 2014