Fille d'Hécate, tome 2.

Cliquez pour agrandir l'image



Auteur : Cécile Guillot
Editeur : Editions du Chat Noir, collection Griffe Sombre
Parution : Juin 2013
Pages : 176


RESUME :

«Il parait que je suis devenue une femme et une sorcière accomplie… pourtant j'ai besoin plus que jamais qu'Hécate guide mes pas. Me voilà au service de la police, à tenter d'élucider des meurtres grâce à mes pouvoirs naissants. Ajoutez à cela ma recherche de boulot et mon ex qui refait surface… Voilà de quoi être déboussolée ! »

Après la découverte de ses dons d'empathie, Maëlys est propulsée au sein d'une enquête macabre : des jeunes filles ont été retrouvées atrocement mutilées, les scènes de crime évoquant la magie noire. Elle et ses amies vont devoir explorer les côtés les plus sombres de Marseille tandis que la vie sentimentale et professionnelle de notre héroïne ne fait que se compliquer de plus en plus…

CHRONIQUE :

Ma note : 4/5

C'est avec bonheur que j'ai retrouvé la plume de Cécile dans les aventures de Maëlys. Le style est toujours soigné et fluide, simple et efficace, pour une lecture vraiment agréable.

Ce tome se déroule quelques temps après la fin du premier. Maëlys est diplômée et doit chercher du boulot, commencer à construire sa vie. C'est avec plaisir que j'ai retrouvé ce monde de tous les jours, le nôtre, avec une jeune femme vivant les mêmes étapes que nous : le premier entretien d'embauche, le manque d'Alex qui ne répond toujours pas à ses mails pourtant incessants, le retour dans sa vie de son ex... Le tout est raconté avec tellement de fraîcheur que cela suffit pour être agréable.

A côté de ça, Maëlys a bien évolué. Elle est à présent sûre d'elle, maîtrise mieux sa magie tout en conservant son désir d'en apprendre plus. Bref... elle vieillit lol.

Le roman commence vite : en effet, dès les premières pages, Maëlys se voit appelée a retrouver ses amies Dorine et Patricia sur les lieux... d'un crime. De jeunes femmes sont sauvagement assassinées et les trois amies vont mettre leurs dons à profit afin d'aider l'enquête (Patricia travaillant régulièrement pour la police). Premier contact avec un cadavre pour Maëlys qui n'apprécie pas forcément la blague... mais qui ne laissera certainement pas tomber !

Deuxième chamboule tout dans sa vie, notre sorcière décroche son premier contrat et commence à travailler en tant que psychologue auprès de jeunes ados aux dossiers chargés. La formation de Cécile Guillot en psychologie / psychanalyse (voir sa biographie sur le site des Editions du Chat Noir) permet réellement à l'auteure de savoir de quoi elle parle, et c'est avec beaucoup de profondeur que le sujet est abordé, et cette partie m'a beaucoup plue. De plus, c'est à ce moment que nous faisons la connaissance de Jihanne, ado très intéressante qui reviendra sans doute (je l'espère!!) dans le troisième tome. Jihanne se retrouve en soins au centre hospitalier pour "hallucinations morbides". Mais... est-ce la jeune femme qui est folle avec ses hallucinations, ou est-ce son entourage qui est fou de ne pas la croire ?

Et bien sûre n'oublions pas la magie, deuxième sujet que l'auteure semble vraiment maîtriser en profondeur, et je suis toujours aussi ravie d'en apprendre dans ce domaine. La magie Wiica a un côté poétique, doux et purement ... positif.

En conclusion voici un livre qui se lit vite et bien. Certes il ne fait que 160 pages mais je trouve que ce format ne choque pas, le sujet étant bien maîtrisé. Seul petit bémol à mon goût : un dénouement un peu trop rapide, même si sympathique.

J'ai hâte de lire le tome trois et d'avoir le fin mot de toute cette histoire, d'apprendre enfin qui est vraiment Maëlys. Car la force de ce roman, c'est ce personnage qui se suffit à lui-même pour nous tenir en haleine.

Note : En fin d'ouvrage, un carnet de croquis signé Anna Marine, dessinatrice des couvertures de la série.
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Facebook Partager sur Twitter


Site web créé avec Lauyan TOWebDernière mise à jour : dimanche 28 décembre 2014