Maeve Regan, T1 : Rage de dents.

Cliquez pour agrandir l'image



Auteur : Marika Gallman
Editeur : Milady Bit-Lit
Parution : Mai 2012
Pages : 416


RESUME :

Avant, ma vie était simple : l'université si j'en avais envie, les hommes quand j'en avais envie. Et je n'avais aucun problème qu'un barman ne puisse m'aider à résoudre.
Mais là, depuis un moment, rien ne va plus.
Le type sexy qui me draguait a rendu son déjeuner quand on a voulu concrétiser.
J'ai cassé le nez du copain de ma meilleure amie, et elle ne l'a pas très bien pris. Lui non plus, d'ailleurs.
Ensuite, je me suis mise à faire des cauchemars.
Et tout ça, c'était avant qu'une bande de vampires décide de redécorer mon appart et qu'un colosse me kidnappe.
Quand je vous dis que ce n'est pas ma semaine…

CHRONIQUE :

Maeve Regan est une saga de Bit-Lit qui a l'appréciable avantage de ne comporter que 5 volumes... Personnellement les sagas à rallonge ont tendance à me fatiguer, les auteurs finissant toujours par s'essouffler.

"_ C'est assez peu courant Maeve comme prénom. Tes parents n'aimaient pas les prénoms qui se finissent en "a" ?
C'est bon, j'ai l'habitude qu'on m'appelle Maeva.
_ Non. Je pense qu'ils préféraient surtout les prénoms morbides.
_ Pourquoi?
_ Ca veut dire poison, toxique, lui répondis-je avec le sourire le plus psychopathe de mon répertoire."


Ce livre m'a permis de découvrir une jeune fille au caractère fort et bien trempé. Et soyons honnête, son personnage est ce qui fait toute la force du roman. Les répliques assassines ou bourrées d'humour de la belle sont un vrai délice. Je comprends donc l'engouement que beaucoup de lecteurs lui portent.

" _ Bordel de merde, Brianne, tu te fous de moi ?
_ Arrête de toujours jurer comme ça, Maeve, c'est vraiment pas élégant.
_ Elegant mon cul. C'est ton Albert qu'est pas élégant, maugréai-je.
Elle me fusilla du regard. Mais lorsqu'elle vit que celui que je lui renvoyais n'était pas moins assassin, elle se recomposa un visage charmant, puis se tourna vers le fameux Albert."


En revanche, force est d'avouer que niveau scénario.... Ca flanche un peu. Alors certes il s'agit ici de découvrir l'univers de Maeve et aussi de suivre l'évolution de la jeune fille en même temps qu'elle, puisqu'elle ne sera pas en reste sur sa véritable identité. Pour autant, le scénario m'a tout de même paru creux...

Maeve.... Elle est l'anti-héros par excellence. Vingt-et-un an, étudiante en lettres, mais surtout habituée à sécher au profit de sorties et de beaux garçons... Bref c'est une fille plutôt "banale", de fait, elle n'est ni nécromancienne ni chasseuse de vampires ou autre... Plan cul, parole acerbe et verbe grossier rythment son quotidien. En résumé une nana capricieuse. Adorable, mais capricieuse et tête brûlée. Cette fille est délicieusement folle, ce qui fait qu'elle nous offre des pensées et des conversations à mourir de rire...

L'entourage de Maeve est aussi riche en couleurs et travaillé.... D'abord Elliot, son ami d'enfance, qui sort avec "Miss Parfaite" (jalousie quand tu nous tiens...) et Brianne, la meilleure amie de Maeve. Deux personnages forts et attachés à la jeune femme au point de la soutenir tout le temps, même lorsque les révélations sont lourdes à porter. Pour autant, pendant un bon moment, Elliot va regarder Maeve avec mépris voire dégoût, avant de retourner sa veste... Ce personnage m'a particulièrement énervée. Et puis il y a Serena, la mère d'Elliot qui sert un peu de mère de substitution (la jeune fille a perdu ses parents), ainsi que Walter, le grand-père de Maeve, qui aura ici une importance majeure.

"Il avait utilisé le mot vampire, et venant de la bouche de mon grand-père, cela donnait une nouvelle profondeur à l'affaire. Non, je n'étais pas en train de rêver. Oui, les vampires existaient. Non, je n'allais pas me réveiller."

Maeve avait donc une vie "tranquille" bien que légèrement dépravée et bagarreuse . Notre Mike Tyson ne perd pas une occasion de provoquer les emmerdes. Jusqu'au jour où elle rencontre le sombre et mystérieux Lukas, vampire de son état. Jusqu'au jour où elle comprend qu'un puissant vampire, à cause d'une sombre prophétie, cherche à tout prix à avoir sa peau. Jusqu'au jour où de son entraînement dépendra sûrement sa survie...

L'auteure prend le temps de nous présenter Maeve, sa vie, ce qui est assez intéressant, en revanche, le livre souffre d'un manque d'action, on ne sait pas où on va... Il faut facilement 100 pages pour qu'un début d'intrigue pointe le bout de son nez, et, malgré tout, ce n'est pas l'action qui m'aura marquée dans cette lecture. Même la fin ne m'a pas surprise, je m'attendais à ce retournement dans l'histoire....

En résumé, un livre intéressant pour son personnage haut en couleurs mais qui souffre d'un vide scénaristique. Un univers de Bit-Lit assez "banal", mais une écriture fluide et dynamique à la fois qui rend la lecture rapide et sympathique. Je pense lire le deuxième tome pour savoir si la cynique Maeve va me convaincre de ses aventures.

"Et, des heures durant, une question me tortura l'esprit, m'empêchant de m'endormir bien que je sois exténuée et à bout dans tous les sens du terme.
Que suis-je ?"



Partager sur Facebook Partager sur Twitter


Site web créé avec Lauyan TOWebDernière mise à jour : dimanche 28 décembre 2014