Divergente, Tome 2.

Cliquez pour agrandir l'image



Auteur : Veronica Roth
Editeur : Nathan
Parution : Décembre 2012
Pages : 464


RESUME :

Le monde de Tris a volé en éclats. La guerre a dressé entre elles les factions qui régissent la société, elle a tué ses parents et fait de ses amis des tueurs.
Tris est rongée par le chagrin et la culpabilité.
Mais elle est Divergente. Plus que tout autre, elle doit choisir son camp et se battre pour sauver ce qui peut encore l'être...

CHRONIQUE :

ATTENTION SPOILER SUR LE TOME 1.

Petit rappel sur l'univers de Divergente :

" Nos anciens ont compris que les guerres n'étaient causées ni par les idéologies politiques, ni par la religion, ni par l'appartenance ethnique, ni par le nationalisme. Mais par une faille dans la personnalité même de l'homme, par son penchant à faire le mal sous une forme ou sous une autre. Ils se sont donc séparés en factions dont chacune s'est donnée pour mission d'éradiquer le travers qu'elle considère comme responsable des désordres de ce monde."          [extrait du tome 1]

"Ceux qui condamnaient l'agressivité ont formé les Fraternels.[...]
Ceux qui pointaient du doigt l'ignorance ont donné les Erudits.[...]
Ceux qui blâmaient la duplicité ont composé les Sincères.[...]
Ceux qui incriminaient l'égoïsme ont créé les Altruistes.[...]
Et ceux qui dénonçaient la lâcheté ont constitué les Audacieux."
                  [extrait du tome 1]

"Les Altruistes répondent à notre besoin en responsables politiques dévoués. Les Sincères nous fournissent des responsables juridiques honnêtes et dignes de confiance. Les Erudits nous donnent des enseignants et des chercheurs de haut niveau. Les Fraternels nous procurent des conseillers et des soignants compréhensifs. Et les Audacieux nous protègent des menaces intérieures comme extérieures."                                [extrait du tome 1]

Les Erudits et les traîtres Audacieux ont lancé l'assaut contre les Altruistes. Grâce à un sérum de simulation, Jeanine Matthews, leader Erudit, a manipulé et forcé les soldats Audacieux à massacrer les Altruistes.
La ville est à feu et à sang. Tris a perdu dans la bataille ses amis, ses parents, sa faction... Elle est en fuite. Elle est Divergente, donc dangereuse car non manipulable, on ne peut pas la contrôler. Elle est recherchée... Quatre aussi.

Ayant réussi à échapper au sérum grâce à ses facultés de Divergente, elle va retrouver Tobias et réussir à stopper la simulation, mettant ainsi fin aux combats. Pour un temps seulement...
Les Altrusites survivants et les Audacieux loyaux, dont Tobias et Tris, vont aller se réfugier chez les Fraternels. Et c'est là que nous entrons dans le second opus.
Pourtant la menace gronde toujours... Jeanine Matthews ne voulait pas se contenter de détruire les Altruistes. Elle voulait préserver un terrible secret. Secret détenu par les Altrusites et maintenant par elle. Secret qui pourrait bien tout changer...
Plus que jamais la guerre fait rage. Tris ne peut baisser les bras, elle doit se battre. Se battre pour survivre, se battre pour la vérité.
Les factions survivront-elles à ce carnage?

On retrouve ici avec plaisir le monde de Veronica Roth. Alors que le premier tome était centré sur la faction des Audacieux et son initiation, ce tome change beaucoup plus de décors, nous permettant de connaître mieux l'univers des Fraternels, des Sincères et des Sans-Faction. Même passée la surprise et le plaisir de la découverte du monde original de l'auteure, on ne s'ennuie pas dans ce second tome, puisque nous continuons de découvrir beaucoup de choses sur les différentes factions.
Ce volume nous permet aussi d'en apprendre plus sur la Divergence.

Tris est bouleversée et plus fragile. Comme je le disais dans le premier tome, elle est un personnage complexe, peut-être de par sa Divergence pour trois factions : Altruistes, Audacieux et Erudits, et elle est rongée par le chagrin et la culpabilité. La mort de ses parents pèse lourd sur ses épaules, et le fait d'avoir tué son meilleur ami Will est un fardeau dont elle n'est prête à parler à personne. Tous ces événements nous donnerons une Tris déroutée, ne tenant plus assez à la vie et adoptant souvent en conséquence un comportement suicidaire. Pour autant, j'apprécie toujours autant son charisme...
Quatre est toujours présent et n'est pas en reste d'émotions non plus. La relation entre les deux personnages évolue peu ici, avec des hauts et des bas, et reste toujours agréablement en second plan, sans venir étouffer l'histoire.
On retrouve aussi Christina, Marcus, le père honni de Quatre, Peter qui a voulu tuer Tris, Caleb, son frère... et bien d'autres encore. Veronica Roth travaille toujours ses personnages pour les rendre tangibles.

"J'ai découvert que les gens sont constitués de multiples couches de secrets. On croit les connaître, les comprendre, mais leurs motivations nous restent toujours cachées, enfouies au fond de leur coeur. On ne peut jamais savoir qui ils sont vraiment. Mais on peut parfois décider de leur faire confiance."

L'action et les rebondissements sont omniprésents. Impossible de savoir où l'auteure nous emmène, avec d'ailleurs une révélation de fin époustouflante ! Ce second tome est aussi un véritable page-turner qui ne nous laisse aucun moment de répit.
Alliances improbables, trahisons impensables, prises de risque, fuites, combats, expérimentations ... l'auteure, une fois encore, n'épargne pas ses personnages.

Un tome fort en surprises offrant un cliffhanger de fin... qui donne envie de dévorer la suite !


Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Trailer : 

Partager sur Facebook Partager sur Twitter


Site web créé avec Lauyan TOWebDernière mise à jour : dimanche 28 décembre 2014