Les Chroniques de Zombieland, Tome 2 : Alice et le miroir des maléfices.

Cliquez pour agrandir l'image



Auteur : Gena Showalter
Editeur : Harlequin, collection Darkiss
Parution : Mars 2014
Pages : 528


RESUME :

Quel mal ronge donc Alice ? Depuis quelque temps, elle entend deux cœurs battre à l'intérieur d'elle, comme si une autre Alice se développait en elle. Pourtant, aucun de ses amis ne semble voir le changement. Ni entendre la voix qui chuchote à ses oreilles quand elle croise son reflet dans le miroir. Mais, un soir, le doute n'est plus permis : horrifiée, Alice ne se reconnaît plus dans la glace: un double maléfique vient de naître, doué d'une vie propre et prêt à faire voler le miroir en éclats pour prendre le contrôle…

CHRONIQUE :

ATTENTION SPOIL DU TOME 1 !!!!!!!

Ah notre chère Alice ! Quel plaisir identique de la retrouver dans ce second opus, à la hauteur du premier !
Encore un coup de coeur pour cette saga, que j'apprécie pour son originalité, son thème, ses personnages, son humour et son action.

"Je savais que les monstres étaient là, parmi nous. Les zombies. je savais qu'ils ne ressemblaient pas à ces créatures décérébrées que l'on voit dans les films et dans les livres. Ils existent oui, mais ils sont invisibles pour ceux qui n'ont pas le don. Ils sont rapides, déterminés, et parfois même intelligents. Ce qu'ils recherchent? La source de vie : notre esprit."

C'est avec grand plaisir que j'ai retrouvé l'univers génial de Gena Showalter. Ces zombies que seuls les personnes possédant le don peuvent voir. Ces combats dans le plan spirituel, où les tueurs se séparent de leurs corps. Le feu qui brûle en eux et qui est l'arme ultime contre les zombies. Les lignes de sang. Les puissants pouvoirs d'Alice... Un pur délice. Un monde créé par un esprit génial.
Nous retrouvons Alice, qui vit avec sa grand-mère dans l'immense bâtisse de Mr Ankh (médecin des tueurs de zombies et père de Reeve). Cole Holland et son père sont là aussi. Cole et Alice, l'amour fou, le couple touchant et attachant.

Tout pourrait se passer pour le mieux, malgré les zombies, si ce foutu changement n'avait pas encore une fois décidé de foutre le bordel dans la vie d'Alice. Pas de répit pour elle, et la voilà entraînée dans une galère sans nom, dans une guerre... contre elle-même. Au nom du changement. Encore et encore.
Un double maléfique, zombie, semble vouloir prendre les commandes. Alice ne peut plus se regarder dans un miroir sans voir les marques de putréfaction et les cernes de son double. Pourtant ses partenaires ne semblent pas le remarquer. Sauf que le double, bien dissimulé, compte bien chambouler la vie de tous.
Détruire.
Manger.
Dévorer.
FAIM.....

Tout a commencé par une simple bagarre. Mordu par un zombie, un tueur va se transformer plus vite que prévu et mordre à son tour Alice. Une bonne dose d'antidote plus tard, le tueur est sauvé, mais Alice, bien que saine en apparence, entre dans le début du plus dur combat qu'elle a eu à mener jusque là, un combat contre une part d'elle même.

Son comportement étrange, incontrôlable et dangereux va mettre à mal la confiance que lui portent ses amis. Ca, et des visions. Des visions entre elle et Gavin, tueur fraîchement débarqué. Jusque-là, Alice n'avait eu des visions qu'avec Cole alors pourquoi...... cette question reste en suspens pendant la majeure partie du livre mais l'auteure remerciera notre patience (ahem) en nous fournissant l'explication, comme d'habitude bien trouvée et intéressante.

De plus, un traître a rejoint les rangs et Cole est bien déterminé, par tous les moyens, à trouver le coupable. C'est le seul petit point facile du livre. L'identité du traître m'a vite paru évidente. Pour le reste, c'est un sans faute.

En attendant, Alice va se retrouver seule dans son combat contre elle-même. Enfin seule... c'est sans compter sur l'inébranlable foi de Kat et de sa grand-mère envers elle. On retrouve la jeune fille tour à tour forte et combative, désespérée et anéantie, mais toujours, la flamme de la détermination brille dans ses yeux. Toujours, ses réparties cinglantes lui collent à la peau. Une main de fer dans un gant de velours, Alice est un personnage en or.
Et pour la sauver, un seul indice : la lumière contre les ténèbres.

Kat est toujours aussi délicieusement imbue d'elle-même et déjantée, au contraire de Reeve, posée et le coeur sur la main, malgré sa frustration vis à vis de toutes les cachotteries de ses amis.
On retrouve un Cole tempétueux et colérique, mystérieux, mais aussi tendre et amoureux.

Le duo Kat et Frosty est toujours indispensable au côté punchy et drôle du livre, la détermination de Cole à l'origine de l'avancée de l'intrigue, et la rage de vaincre d'Alice le vecteur de leur victoire.
Les personnages, qu'ils soient anciens ou nouveaux sont une fois encore développés, fouillés et intéressants. Les personnalités propres à chacun permettent des dialogues bien menés et piquants, des réactions crédibles et un attachement sans bornes pour nos tueurs.

"_Et si je te prenais plutôt sur mes genoux pour te coller une bonne fessée?
_ Et si je te faisais remonter les bijoux de famille dans la gorge d'un bon coup de genou?
_Si tu dois vraiment t'occuper de cet endroit précis de mon anatomie, je préférerais que tu le fasses avec tes mains.
_ Tu peux toujours rêver. Hors de question que mes mains aillent faire quoi que ce soit dans ce secteur.
Un silence. Puis :
_ Je parie que je peux te faire changer d'avis, m'a-t-il murmuré d'une voix éraillée.
_je parie que je peux te faire changer de dentier, lui ai-je rétorqué."


Une histoire complexe, passionnante, pleine d'action, d'humour et de rebondissements où Anima reviendra sur le devant de la scène.

Un livre époustouflant d'ingéniosité et d'originalité. Une écriture enlevée qui nous donne cette impression de vivre les combats avec le groupe et la surprise d'être toujours à l'intérieur de notre corps quand nos "amis", eux, en sont sortis pour combattre...

Un perle que les amateurs d'action, d'originalité, d'humour et de personnages attachants se doivent de posséder.


                "Quand vous me regardez, vous voyez peut-être un adolescent. Réfléchissez. Moi je vous regarderai et je verrai un cible. Une cible MORTE."  [Cole Holland]
Partager sur Facebook Partager sur Twitter


Site web créé avec Lauyan TOWebDernière mise à jour : dimanche 28 décembre 2014