Trylle, Tome 1 : échangée.




Auteur : Amanda Hocking
Editeur : Castelmore
Parution : Mars 2014
Pages : 320


RESUME :

Et si toute votre vie reposait sur un mensonge ?

Le jour de ses six ans, Wendy Everly échappe à une tentative de meurtre. La coupable ? Sa propre mère, persuadée que son enfant est un monstre.
Onze ans plus tard, la jeune fille découvre que sa mère avait peut-être raison… Son chemin croise celui du mystérieux Finn Holmes et sa vie bascule de nouveau : il lui révèle la vérité sur ses origines et ramène Wendy chez elle, dans un monde magique à la fois magnifique et effrayant. La voici face à un choix terrible : tirer un trait sur son passé et accepter le rôle qui l'attend dans son nouveau royaume ou rester auprès de ceux qu'elle a toujours connus ?

CHRONIQUE :

Lecture mitigée pour moi. Un bel univers, avec quelques très bonnes idées, mais le tout n'est pas forcément très bien ficelé, et surtout... il ne se passe pas grand chose.

Wendy Everly a six ans. Le jour de son anniversaire, elle pique l'une de ses nombreuses crises de colère, ce qui ne manque pas de mettre sa mère en rage. Sa mère... qui répète depuis sa naissance que Wendy n'est pas son enfant. Elle la déteste et la traite de monstre. Dans une crise d'hystérie, elle s'empare d'un couteau et essaye d'assassiner sa fille.

A 17 ans, La jeune fille vit avec sa tante Maggie et son frère Matt. Sa mère est internée, vouant toujours la même haine à sa Wendy. Malgré tout, Maggie et Matt prennent vraiment soin d'elle et cette dernière mène une vie plutôt heureuse. Le jour de ses 17 ans (ses anniversaires ne semblent pas lui porter bonheur), sa vie va basculer. Agressée par deux individus, elle sera sauvée par le mystérieux Finn Holmes.

Celui-ci va alors lui apprendre le secret de ses origines. Maggie et Matt ne sont pas sa famille. Elle est une trylle et doit retourner dans son royaume.
Et la jeune fille de suivre ce dernier. Malgré les événements, je trouve qu'ici, le fait que Wendy suive un quasi inconnu si facilement n'est pas logique. On ne quitte pas sa vie et sa famille du jour au lendemain juste parce qu'on a le béguin pour un garçon (ben oui évidemment). Déjà là, je n'appréciais pas de trop...

La suite est encore plus décousue : Arrivant dans son "royaume" (qui est en fait une ville des Etats-Unis, mais dont personne ne connaît l'existence... ben voyons), elle apprendra que ses aptitudes particulières (les pouvoirs des trylles sont assez intéressants à découvrir) sont dues à sa nature. Et aussi qu'elle est la fille de la reine des Trylles : Elora. Elle est donc une princesse, amenée un jour à régner sur le royaume.

Elora est une femme sublime, mais froide et condescendante. Là encore, Wendy va se retrouver dans les mains d'une mauvaise mère, qui ne prête aucune attention à sa fille et ne semble guère émue de la retrouver. Celle-ci va expliquer à Wendy qu'elle une échangée, système trylle qui leur permet par la suite de soutirer de l'argent aux familles d'origine afin de vivre sans rien faire. Evidemment, tout ceci est expliqué en détail, mais c'est un point intéressant de l'histoire, impliquant diverses personnes. A vous de le découvrir. Mais en résumé, le système trylle est particulièrement horrible.
Pourtant, moins d'une semaine après son arrivée, la nouvelle princesse trouvera quand même le moyen de s'inquiéter pour Elora et le royaume. Complètement tiré par les chevaux venant de la part d'une jeune fille de 17 ans (et non de 12).

A partir de là, l'essentiel du livre se concentre sur l'apprentissage de Wendy pour devenir une bonne princesse, bien se tenir, s'habiller etc etc. On y trouve aussi les différentes rencontres qu'elle fait, avec des personnages plus ou moins intéressants. Bref il ne se passe absolument rien pendant la majeure partie du livre, d'autant que Wendy accepte tout sans rechigner et trouve même à s'excuser quand elle ne se comporte pas comme une bonne princesse.... (ça fait une semaine qu'elle est là). On l'a arrachée à sa famille, on lui donne des ordres, on refuse de lui donner des explications, et chaque fois, elle se laisse faire. C'est un personnage sans charisme, que je n'ai pas su apprécier. Bref, tout y est ennuyeux et trop facile, une déception.

La fin du livre relève un peu le niveau avec enfin un peu d'action et de danger, ainsi qu'une fin plutôt réussie. Dommage que l'auteure ne nous ait pas servi ce menu avant....
Malheureusement encore un bémol ici, car l'on a affaire à un changement de point de vue dans les dernières pages, qui nous amène du point de vue des "méchants". A la rigueur cela aurait pu être intéressant si ce changement avait été mieux dosé, notamment au niveau chronologique. Mais voilà, on se retrouve avec une embardée de chapitres déposés à la fin du livre comme si l'auteure ne savait pas où les mettre, et du coup, ils tombent comme un cheveu sur la soupe... dommage.

Le retournement de fin ayant tout de même réussi à éveiller ma curiosité, il est possible que je laisse sa chance au deuxième tome de cette trilogie. Je le recommande plus pour les plus jeunes, amateurs d'histoires de princesse .

Un livre un peu trop décousu, aussi bien niveau scénario qu'écriture (manque de fluidité et de connexions), doté, il faut le noter, d'une couverture sublime, et d'une idée générale qui mérite d'être creusée.


Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Trailer : 

Partager sur Facebook Partager sur Twitter


Site web créé avec Lauyan TOWebDernière mise à jour : dimanche 28 décembre 2014