2087

Cliquez pour agrandir l'image
Auteur : David Bry
Editeur : Blackbook Editions
Parution : Mai 2012
Pages : 403


RESUME :

Protégée par un dôme de la pollution du monde extérieur, Paris en 2087 est grise, entre chrome, verre et métal. Ses multiples buildings et passerelles se dressent au-dessus des brumes radioactives verdâtres sous lesquelles ne vivent plus que les exclus, les mutants et les gangs.
Derrière l'immense muraille périphérique, les irradiés des banlieues n'ont pas la chance de vivre dans la cité : chaque jour, leur nombre augmente et leur colère gronde, malgré les efforts de l'armée de la ville pour les contenir.

Gabriel est détective. Un matin, il reçoit un appel d'une femme, qui souhaiterait le voir enquêter sur le meurtre de sa soeur.
Quand il se rend chez elle, il ne retrouve que son cadavre et la tête tranchée d'un psilien, ces humains que les mutations ont rendus télépathes.
Sur cette tête est accroché un papier, qui porte le nom du détective.
Ainsi commence cette histoire aux méandres vertigineux, qui mènera Gabriel dans les rues sales et sombres de Paris, sur les passerelles tentaculaires qui surplombent le brouillard et relient les grandes tours de béton et d'acier.
Comme lui la vérité vendra chèrement sa peau, et ses enjeux dépasseront peut-être les frontières de l'imagination du détective, précipité avec le lecteur dans une descente aux enfers que rien ne pourra arrêter.
La banlieue gronde, les gangs s'agitent.
Cette fois, peut-être que l'armée ne pourra pas les retenir.


"David Bry nous offre un récit entre roman noir et cyberpunk à la Blade Runner, machiavéliquement bien construit, qu'il exécute avec virtuosité.
Au fur et à mesure que l'on suit, haletant, Gabriel sur les passerelles de Paris au rythme effréné de son enquête, les événements se précipitent, comme autant de pièces d'un jeu d'échecs qui se mettent en place pour un final magistral et explosif, digne d'un excellent polar."

CHRONIQUE :

Ma note 4/5

Voilà mon premier roman cyberpunk. Une belle découverte. Ici l'accent est surtout mis sur le côté polar. A tel point qu'au début, je me suis un peu mélangée les pinceaux entre les différents secteurs de Paris, les irradiés, les mutants etc...
C'est malheureusement en finissant le livre que je me suis aperçue qu'il contient à la fin un index répertoriant et expliquant... tout ce dont on a besoin. Donc mon conseil à ceux qui veulent découvrir ce livre : référez vous à l'index au fur et à mesure de votre lecture !

Paris, 2087. Un cataclysme a dévasté la terre. Seuls subsistent quelques groupes retranchés dans des villes telles Paris, Londres ou Madrid. Les vapeurs radio-actives ont inhibé toute vie, asséché les océans, privé le monde des forets et de l'air pur.
Paris vit sous un dôme, qui filtre l'air. Malgré cela, il est nécessaire de porter des masques lorsque vous marchez en dehors des bâtiments. Les vapeurs sont présentes, malgré le dôme. Dans la Ville Haute, loin au dessus du plancher des vaches, se trouvent les secteurs A, B et C, où sont retranchés les humains "normaux", en fonction de leurs moyens (le secteur A abrite l'élite, alors que le C pullule de gangs).
Plus vous descendez les niveaux, plus vous vous rapprochez des brumes radio-actives... et des Bas-Fonds de Paris. Au sol, l'ancien Paris sert de refuges aux mutants (ceux qui ont subis des mutations assez légères et sont tolérés dans les bas-fonds du dôme) et certains Psilliens (chez qui la radio-activité a amené une étrange mutation : le pouvoir de télépathie). Les Psilliens peuvent vivre en ville haute uniquement si ils acceptent d'être pucés et fliqués comme des animaux. Ceux qui ne le tolère pas rejoignent les Bas-Fonds et la Cause Psilienne.
Encerclant Paris et son dôme, les Banlieues. Elles abritent les irradiés, ce dont les mutations sont extrêmement marquées, rejetés de tous et relégués à vivre et mourir dans les brumes radioactives.

Voilà le monde dans lequel vit Gabriel, détective. Le matin ou il reçoit l'appel d'une femme lui demandant d'enquêter sur le meurtre de sa soeur, il ne sait pas encore que ses investigations vont le mener, beaucoup, beaucoup plus loin que prévu.
Arrivé au domicile de la cliente, la retrouvant morte, il aurait pu laisser tomber... Sauf que la tête de ce Psillien avec son nom dessus est pour le moins troublant, et Gabriel Stete décide de continuer l'enquête. Trois morts, ça mérite de s'investir.
Le voilà alors parti à la recherche d'indices à travers toute la ville haute, n'hésitant pas à se servir de ses contacts au sein des gangs, s'attirant la colère de l'Adp (Armée de Paris). De fil en aiguille, Gabriel se rend compte que le tout est bien plus complexe que prévu.. C'est alors dans les Bas-Fonds de Paris et au Coeur des Banlieues que notre détective va nous entraîner à la recherche de la vérité. Ces passages là sont particulièrement prenant, avec cette ambiance angoissante, une sorte de No man's Land, mais pas si dépeuplé que ça. L'effroi et l'angoisse règnent dans les Banlieues...
Ses amis à ses côtés, ils bravent les interdits, récupérant des infos sur le "réseau", défiant les lois du couvre feux... Certains de ses amis seront à ses côtés... jusqu'à la mort.
Gabriel sait qu'il est personnellement impliqué dans cette histoire, ce qu'il ne sait pas, c'est pourquoi lui...
Et si toute la sécurité de Paris relevait des gestes d'un seul homme?

Gabriel Stete est humain, et blessé dans son âme. La perte de son frère, quelques années auparavant, l'a profondément marqué. Ses nuits sont peuplées de cauchemars qui le détruisent. Il prend des drogues plus que de raison, afin d'essayer d'oublier ses tourments. Gabriel habite le secteur C, il n'est pas huppé, il est simple, mais pour lui l'amour, l'amitié et la loyauté sont des valeurs phares. Un homme brisé aux principes inébranlables.

Je regrette seulement cette écriture au  présent. Je ne sais pas pourquoi mais entre le présent et la troisième personne, cela devient plus difficile de s'impliquer. Le temps employé m'a gênée, mais peut-être aussi par habitude des autres plumes...

Un très bon polar dans un futur cyberpunk et complètement dystopique. L'histoire est originale, bien qu'au début, les méandres sont tels que ça paraît compliqué, mais pas de panique, tout se démêle, tout se rejoint, pour aboutir à une fin pour le moins inattendue. Une vraie fin!


Partager sur Facebook Partager sur Twitter


Site web créé avec Lauyan TOWebDernière mise à jour : dimanche 28 décembre 2014